Optimisation des réhabilitations thermiques en ITE : comment éliminer le talon d’Achille de l’enveloppe

Sur le plan énergétique, la réhabilitation d’un bâtiment passe, avant toute chose, par l’isolation thermique des murs extérieurs. Dans ce contexte, le choix d’un ETICS ou d’une ITE sous bardage conjugue efficacité optimale et avantages pratiques. Le précadre thermo-isolant est la solution idéale et complémentaire à une Isolation Thermique par l’Extérieur, afin de créer des bâtiments moins énergivores (RE2020) et réduire les émissions de CO2 (Cep – Consom­mation conventionnelle d’énergie primaire).

Performance et durabilité de l’enveloppe : chaque ouverture est un facteur de risque

Pour le concepteur, il est indispensable de prescrire une solution pérenne, capable de réduire au maximum les ponts thermiques et les risques de désordres. À cet égard, l’application en parties courantes est généralement bien maîtrisée. Mais au niveau des ouvertures, les problèmes potentiels sont multiples.

Lors d’une intervention conventionnelle sur chantier, il faut traiter, pour chaque ouverture, le tour de baie complet – retours tableaux, linteau et appui. Pour assurer une jonction parfaite et durable avec les parties courantes, il est indispensable de procéder avec méthode et précision, et de mettre en œuvre les profilés, mouchoirs, armatures, protections d’angle et matériaux isolants requis. Il faut également s’assurer qu’une fois le traitement effectué, le tour de baie correspondra exactement aux dimensions des nouvelles menuiseries.

Le concepteur et ses objectifs sont confrontés à trois facteurs sur le chantier: le temps, les coûts et la qualification des équipes. La conséquence dans la pratique : un traitement souvent approximatif et hâtif de l’enveloppe au niveau des ouvertures. Il peut en résulter des défauts d’alignement, des erreurs, une isolation insuffisante, des jonctions défectueuses, des risques accrus de fissuration et des problèmes d’étanchéité à l’eau et à l’air, sans même évoquer les aspects esthétiques.
Dans un premier temps, cela peut sérieusement compromettre la performance globale du système. À terme, les désordres et les pathologies de la façade viendront encore aggraver le bilan.

La problématique énergétique est particulièrement décisive dans le cadre de rénovations ambitieuses visant le label de performance BBC Effinergie Rénovation : pour obtenir la labellisation, la consommation conventionnelle d’énergie primaire doit être ≤ 80 kWh/ m²/an (pour un bâtiment situé en zone H2-b à moins de 400 m d’altitude). Un projet ALPAC de rénovation haut-de-gamme, situé à Paris, a obtenu récemment ce label très convoité.

Réhabilitation thermique de deux immeubles résidentiels avec finition ITE

Bien traiter les ouvertures : la solution qui fait toute la différence

Un traitement des ouvertures parfaitement réalisé est déterminant pour la performance globale de l’ETICS ou de l’ITE sous bardage. En effet, plus l’isolation est efficace en parties courantes, plus les ponts thermiques résiduels et les défauts d’étanchéité, notamment au niveau des baies, seront déperditifs et donc pénalisants pour le bilan énergétique de la réalisation. ALPAC propose une solution spécifiquement conçue pour la réhabilitation énergétique: les précadres PRESYSTEM® Rénovation. Ils ont été conçus pour traiter tous les paramètres critiques du tour de la baie dans les meilleurs conditions.

Préfabriqués sur mesure en usine pour chacune des ouvertures du bâti­ment, ils se présentent sous forme d’éléments complets. Ils intègrent une isolation thermique haute performance et sont livrés prêts à poser. Leur installation en applique, à l’emplacement des baies existantes, s’effectue dans les meilleures conditions de rapidité et de fiabilité.

En outre, le principe du positionnement en applique du précadre ALPAC permet le déport du coffre du système d’occultation dans l’enveloppe proprement dite. Le résultat : le clair de vitrage d’origine est intégralement préservé, à l’inverse d’une solution traditionnelle, où le coffre empiète sur la baie. En parallèle, la parfaite jonction entre pré­cadre et parties courantes se traduit par des lignes sobres et épurées qui améliorent l’esthétique globale de la façade.

Précadres ALPAC PRESYSTEM® Rénovation : des atouts multiples

Le principe du précadre ALPAC offre toute une série d’avantages décisifs :

  • Isolation thermique du tour de la baie sur les quatre côtés – retours tableaux, linteau et appui.
  • Préfabrication sur mesure pour des tolérances minimales. Résultat : un alignement et des jonctions irréprochables.
  • Mise en place simple et rapide, d’où gain de temps et réduction des coûts.
  • Pose des précadres simple et standardisée, pour éviter approxi­mations, improvisations et risques d’erreurs sur le chantier.
  • Système d’occultation directement intégré au précadre : volet roulant, brise-soleil ou per­siennes, y compris le caisson.
  • Positionnement optimisé du caisson dans le précadre posé en applique : aucune perte de clair de vitrage.
  • Jonction irréprochable entre ouvertures et parties cou­rantes, grâce à des fixations mécaniques réglables.
  • Coulisses pré-intégrées dans l’épaisseur des tableaux, d’où entre­tien facilité et un risque de fissuration fortement diminué.
  • Tranche du linteau équipée en standard d’un profilé rejet d’eau.

Découvrez les projets de réhabilitation énergétique avec le précadre Alpac

Téléchargez le contenu gratuit

autore